Séance du 16/10/2013

Lors de cette séance, nous avons eu une présentation d’une méthode peu connue : le biomimétisme. « Cela consiste à observer dans la nature les modèles existants pour en comprendre l’intelligence, et tenter in fine d’en faire des applications concrètes et durables dans des secteurs de l’économie et de la société très variés », selon l’intervenant Olivier Allard. Le biomimétisme est source d’innovations et de développement durable.

Il se décompose en trois niveaux d’imitations :

  •  Imiter les formes : style
  •  Imiter le processus : technologie
  •  Imiter les écosystèmes : développement durable

Concernant l’imitation des formes, nous avons  vu l’exemple du TGV Japonais le Shinkansen inspiré du martin pêcheur. Cette imitation permet la réduction de 15% de la consommation en électricité pour une vitesse accrue de 10%. Elle empêche également le bang sonore.

Le biomimétisme propose donc de nombreuses perspectives, il s’agit d’une filière d’avenir.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

REGLISSE , VENUSSE & BAMBY |
6ème 3 de Molière |
Coulée d'encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alain Chapel Ingénierie
| Jetrouvemonalternance
| FICONGEST